LIFE Belini : de quoi s’agit-il ?

Ces dernières années, la qualité de l’eau des cours d’eau belges s’est considérablement améliorée. Il est toutefois indispensable de déployer des efforts supplémentaires. Dans le cadre de ce projet, huit partenaires belges unissent leurs forces pour améliorer la qualité de l’eau des bassins de la Senne, de la Dyle et du Démer.

Le projet LIFE Belini a été mis en œuvre à la demande de la Commission européenne dans le cadre du programme LIFE Integrated Projects. Il s’agit d’un programme de financement des projets environnementaux stratégiques et à grande échelle. Grâce à ce dernier, le projet s’est vu attribuer une subvention de près de 9 millions d’euros.

  • 8 PARTENAIRES BELGES

  • PÉRIODE 2017-2026

  • BUDGET TOTAL DE 18 111 366 €

  • LIFE INTEGRATED PROJECT

  • BASSINS DE LA SENNE, DE LA DYLE ET DU DÉMER

  • PLUS DE 40 ACTIONS

De quoi s’agit-il et dans quel but ?

Le projet LIFE Belini concerne uniquement le district hydrographique international de l’Escaut. Dans cette région, la densité de population est l’une des plus élevées d’Europe. Le système d’approvisionnement en eau est par conséquent soumis à une pression importante. La région dans son ensemble est exposée à des risques d’inondation. La surface et les eaux souterraines dans ce district sont en outre gravement affectées par l’industrie, ainsi que les nutriments et les pesticides de l’agriculture intensive. Il est, dès lors, difficile de garantir la bonne qualité de l’eau.

Ce projet implique un large éventail de mesures qui permettent non seulement d’améliorer la qualité de l’eau, mais qui contribuent également à l’amélioration de la biodiversité et à la diminution du risque d’inondation.

Objectif du projet

Le projet se concentre exclusivement sur les bassins de la Senne, de la Dyle et du Démer. Ces bassins hydrographiques représentent à eux seuls le district de l’Escaut. Tous les problèmes de gestion de l’eau typiques du bassin hydrographique de l’Escaut y sont également présents : pression urbaine, érosion, pression exercée par le secteur agricole, changements hydromorphologiques, risques d’inondation, pollution des eaux souterraines…

Un certain nombre d’actions ont pour vocation d’enrayer la pollution générée par l’agriculture et ainsi améliorer la qualité de l’eau. D’autres actions visent à améliorer les conditions hydromorphologiques et exercent un impact positif sur le volume d’eau. Ce projet entend par ailleurs mener des actions qui amélioreront l’emmagasinement naturel de l’eau dans la région concernée, ce qui permettra de diminuer les risques d’inondation. Toutes ces actions exercent une influence positive sur la biodiversité des cours d’eau.

Partenaires

Le projet LIFE Belini a été mis en œuvre à la demande de la Commission européenne dans le cadre du programme LIFE Integrated Projects. Les huit partenaires impliqués dans ce projet aspirent à promouvoir la collaboration interrégionale dans le domaine de la gestion de l’eau.

Vlaamse Milieumaatschappij
Leefmilieu Brussel
Service Public de Wallonie
Vlaamse Landmaatschappij
Provincie Vlaams-Brabant
de watergroep
Waterwegen en Zeekanaal NV