Début avril 2018, l’aménagement de la zone d’immersion temporaire a commencé sur le Coeurq dans le bassin de la Senne.

Cette zone pourra accueillir environ 70 000 m3, soit environ 70 millions de litres d’eau. En parallèle à la maîtrise des inondations, cet aménagement permettra également d’améliorer la biodiversité et de favoriser de nouveaux services écosystémiques.

Contrat Rivière de la Senne est le coordinateur local en charge de l’optimisation des thèmes de la biodiversité et des systèmes écosystémiques. SPW / DGO3 est le chef de projet et le partenaire wallon au sein du projet LIFE BELINI.