La qualité de l’eau dans la zone concernée est détériorée par différentes sources de pollution telles que les ménages, l’industrie, l’agriculture et le transport.

Un certain nombre d’actions dans le cadre de ce projet ont pour vocation d’enrayer la pollution générée par l’agriculture et ainsi améliorer la qualité de l’eau. Il est en outre indispensable d’œuvrer à la diminution des produits dangereux tels que les nitrates (notamment en utilisant de l’engrais plus durable) et de prendre des mesures pour combattre l’érosion à des endroits stratégiques.

La qualité de l’eau est, elle aussi, mise en danger par les débordements d’eaux usées et l’écoulement des eaux pluviales polluées. À plusieurs endroits, l’impact des débordements d’eaux usées est évalué et une stratégie est élaborée afin de lutter contre ce phénomène. Sur le ring de Bruxelles, on est en train d’analyser les substances qui se retrouvent essentiellement dans le ruissellement des eaux pluviales afin d’installer une station d’épuration adaptée.

Mesures permettant d’améliorer la qualité de l’eau