Les espaces verts sont limités dans la région densément peuplée qui encercle Bruxelles. En procédant à l’ouverture de la Woluwe à Diegem et Zaventem, nous entendons créer un maillage vert et bleu qui s’étende de la forêt de Soignes jusqu’à l’embouchure de la rivière, à Vilvorde. 

La vallée de la Woluwe, située au nord-est de Bruxelles, est depuis toujours marécageuse et alluviale. La pression exercée sur ce cours d’eau s’est accrue avec l’urbanisation et l’industrialisation de cette région. Afin de pallier ces problèmes, il a été décidé de construire un système de canalisations et de collecteurs.

Il s’agit d’une région densément peuplée où les espaces verts sont assez rares. Par conséquent, il est absolument essentiel de relier les petits espaces verts de la Flandre et de Bruxelles, et les vallées de rivières peuvent souvent représenter un vecteur important de ces maillages verts et bleus. Grâce à ce projet, c’est ce que nous faisons à deux endroits.

1. La construction d’une nouvelle ligne de tram à Diegem dégage un espace suffisant pour de nouveau permettre le passage souterrain de la Woluwe.

De nombreuses visions s’affrontent sur cette question, mais à ce stade, il est nécessaire d’élaborer un projet technique afin de déterminer s’il est réaliste sur les plans technique et financier d’ouvrir la rivière à cet endroit. Les avantages seraient nombreux. Les deux parties qui composent le centre de Diegem sont connectées par un maillage vert et bleu (au lieu d’une grande route), ce qui permet d’accorder une place plus importante à l’eau, mais également d’améliorer la qualité de l’eau et la qualité naturelle de la rivière. Grâce à l’aménagement de cette rivière, l’eau de pluie se déversera moins rapidement dans les collecteurs et l’écrêtage des eaux pluviales coûtera moins d’argent.

Une étude de faisabilité a été réalisée pour le projet d’ouverture de la Woluwe à Diegem et un tracé a été sélectionné. Il va désormais falloir le développer davantage afin de demander un permis d’environnement et d’élaborer un dossier d’appel d’offres.

2. Le réaménagement de la Chaussée de Louvain à Zaventem libère de l’espace pour une portion à ciel ouvert de la Woluwe

À hauteur de la Chaussée de Louvain à Zaventem, la Woluwe a en partie disparu dans un conduit placé sous la chaussée. En procédant au réaménagement de cette chaussée, une nouvelle portion de conduit peut être construite vers un espace vert situé à proximité. Il va désormais être possible d’ouvrir la Woluwe à cet endroit et d’y installer un système de tampon souterrain.

Cette nouvelle portion de conduit devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année 2017. Dans cette zone, l’ouverture de la Woluwe commence début 2018.

Photos du chantier : placement du conduit